L’Université Polytechnique de Valencia crée un moyen de transport capable de parcourir plus de 800 km avec un litre de carburant

L’Université Polytechnique de Valencia crée un moyen de transport capable de parcourir plus de 800 km avec un litre de carburant

L’Université Politechnique de Valencia crée un engin qui parcourt 813 km avec un seul litre de carburant.

17e fut le classement de l’engin IDF19 dans la compétition Shell Eco-marathon Europe et c’était la 14e année consécutive de participation d’une équipe.

L’équipe, qui participe au programme Génération Spontanée de l’Université Polytechnique de Valencia (UPV) enregistra une marque de 813 kilomètres parcourus avec un seul litre de combustible. Un registre remarcable tenant compte de tous les inconvénients qui se présentèrent et furent surmontés, durant la semaine. Ce fut une semaine dure, due aux différents problèmes de moteur qui se présentèrent mais enfin nous entrames en piste pour arriver à accomplir l’excellent registre cité.

L’année prochaine nous espérons obtenir un meilleur résultat en ce qui concerne les kilomètres parcourus. Quand au reste, soit l’aptitude à la supération, ce sera difficile de faire mieux que ce qu’ont fait les jeunes durant la semaine Brooklands, nous fait remarquer Vicente Colomer, instructeur du campus de l’Université Polytechnique de Valencia de la ville d’Alcoy et coordinateur de l’équipe. La compétition commença en présentant l’engin IDF19, puis par une inspection technique, examen très complet des bolides, révisant pas moins d’une soixantaine de paramètres.

L’équipe du campus d’Alcoy de l’Université Poltytechnique de Valencia supéra l’inspection la plus exaustive des dernières 14 années de participation dans la compétition. Mais à partir de là et jusqu’au dernier jour de compétition une multitude d’inconvénients se sont succédés. Le vilebrequin tordu plusieurs fois, problèmes d’échappement, différents senseurs n’offrant pas ou peu d’information. Il y eut des instants très compliqués mais dans le box, l’équipe ne contemplait en aucun cas l’option de baisser les bras.

Après avoir trouvé la solution à divers problèmes qui s’étaient présentés, nous décidames de changer le moteur de 35 cm3 par un de 25 cm3 et entrer en piste, nous informe monsieur Vicente Colomer. C’est avec ce moteur que notre engin IDF19 roula le dernier jour de compétition, arrivant à parcourir 813 kilomètres avec un seul litre d’éthanol en se classant 17e sur 44 participants dans la catégorie Prototype/Ethanol. L’équipe participant à la Shell Eco-Marathon Europe 2019 était composée par les élèves suivants: Mar López, ingénierie Informatique et Administration et Gestion d’entreprises, Carlos Finch, Matías Tissot, Alessandro Zenone, Sergio Carrillo, Ismael Abultado, Alejandro Ochoa, Daniel Cabezuelo, tous d’ingénierie Mécanique et Juan Campos, ingénierie en Design industriel et développement de produits.

Le prototype IDF19: L’engin IDF 19 est un prototype innovateur. Le chassis est fabriqué avec de la fibre de carbonne préimpregnée avec une composition en forme de nid d’abeille avec de la fibre de verre et du papier phénolique, séparant le compartiment moteur de l’habitacle conducteur. Les dimensions sont les mêmes que celles du modèle précèdent (IDF 18 moule monocasque): 3,10 mètres de long, 60 centimètres de largeur et 62,5 centimètres de hauteur. Par contre le poids est différent, uniquement 26,5 kilos, soit 33% en moins que le poids des précèdents prototypes ayant participé aux précèdentes compétitions. Différents sponsors ont aidé au développement de l’engin IDF 19, ceux ci sont: Talleres XUQUER, de Carcaixent, Gurit sapin, Mecanizados XYZ, Cadenas Moblat, de Algemesi, les Alemans de HPP Strategy and Marketing Consulting, Loctite et TeXtreme.



%d blogueurs aiment cette page :